Vous lancez votre boutique en ligne. Hélas, vous n’y connaissez rien et le jargon d’internet vous donne des poussées d’urticaire. Trouver la plateforme e-commerce idéale n’est pas facile… Nous vous avons sélectionné trois plateformes susceptibles de vous intéresser.

À quoi correspond l’e-commerce ?

Daepuis quelques années, ce mot fleurit partout. Vous vous êtes sûrement déjà posé la question. Beaucoup de commerçant songent à démarrer leur activité en ligne. L’e-commerce correspond à l’ensemble des échanges monétaires de biens et de services via des réseaux informatiques, notamment Internet. Le e-commerce concerne uniquement à la transaction de ces biens et services entre un acheteur et un vendeur. L’e-business consiste à tous les processus permettant de mettre en oeuvre et de gérer ce commerce en ligne : SEO, gestion de stocks, promotions, …

Un site e-commerce correspond à une plateforme vous permettant de vendre vos produits en ligne. Grâce à ce fonctionnement, la localisation ne pose plus de problème. Votre client ajoute les produits qui l’intéressent dans son panier, valide sa commande puis règle le montant. Le paiement s’effectue via un paiement sécurisé ou bien vides plateformes de paiement comme PayPal. Vous gérez vos commandes, vos stocks et ajouter ou retirer vos produits depuis l’interface d’administration de votre boutique en ligne, le CMS. Ce sont trois de ces interfaces que nous vous présentons dans le paragraphe suivant.

Quelles fonctionnalités présentent ces trois plateformes ?

Prestashop, l’open source

Prestashop est un CMS c’est-à-dire un système de gestion de contenu de site web gratuit. Plus de 300 000 utilisateurs lui font confiance. Il propose plus de 5 800 templates, de quoi vous ravir. Parmi les différentes fonctionnalités, on trouve la fonction blog, selon le thème, une fonction responsive (s’adapte au smartphone), plus de 80 moyens de paiements, la gestion des stocks … Le tableau de bord vous donne vos statistiques, le chiffre d’affaires, le panier moyen le nombre de ventes et le taux de conversion.

Les avantages de Prestashop

  • la gratuité ;
  • un large choix de thème, ;
  • un éditeur simple à prendre en main ;
  • une interface de gestion assez intuitive.

Les inconvénients de Prestashop :

  • beaucoup de modules restent payants ;
  • tous les thèmes sont payants.

Shopify, le logiciel propriétaire

Sur cette plateforme aux 800 000 utilisateurs, le concept est un peu différent. Il s’agit d’un logiciel proposant plusieurs formules d’abonnement et prenant une commission sur les ventes. Comme chez Prestashop, on y retrouve la fonction blog. Tous les thèmes sont responsifs. Cependant, la gestion des stocks reste limitée.


Les avantages de Shopify sont :

  • la simplicité de la création des pages ;
  • la gestion de la boutique ;
  • la qualité des templates ;
  • la gestion de la boutique ;
  • des fonctionnalités plutôt séduisantes (modes de paiement, livraison…)


Les inconvénients sont :

  • le prix assez élevé ;
  • la création de contenu hors contenu commerce
  • l’articulation décevante entre les pages entre elles.

Woocommerce, l’extension


Avec plus de 3 000 000 d’utilisateurs, Woocommerce se pose comme la solution e-commerce la plus appréciée. À partir du CMS le plus utilisé au monde, WordPress, vous pouvez ajouter cette extension et transformer votre site en boutique en ligne. Il s’agit d’une extension gratuite. Cependant, comme tout site Internet, il faut prévoir le coût de l’hébergement, le nom de domaine… Cette extension offre une fonction blog, permet l’ajout de code HTML, mais la gestion des stocks restent très limitée.


Les avantages de Woocommmerce :

  • s’utilise sur l’un des CMS les plus performants au monde ;
  • personnalisation illimitée
  • sa gratuité

Les inconvénients :

  • ne fonctionne pas sur tous les thèmes WordPress ;
  • le prix élevé pour ajouter certaines fonctionnalités ;
  • moins adapté pour les très gros sites.
ecommerce

Pour quelle solution e-commerce dois-je opter ?


Vous l’aurez compris : choisir sa solution e-commerce dépend de votre budget. Les trois plateformes e-commerces que nous vous avons présentés correspondent à des projets de moins de 10 000 €. De plus, bien que Prestashop et Woocommerce soient gratuits, de nombreux plug-ins peuvent saler l’addition. Veillez également à plusieurs détails, par exemple la taille votre stock, dont la gestion sera plus compliquée sur Shopify et Woocommerce.

Pour toute demande de projet, n’hésitez à nous envoyer une demande de devis.