Outils pour mots clés : SEMRush ou Ubersuggest

Outils pour mots clés : SEMRush ou Ubersuggest

Vous avez lancé votre site et avez décidé de l’optimiser, en suivant les bons usages du référencement naturel. Cependant, en lisant différents articles, vous vous êtes rendu compte qu’il existait plusieurs sites proposant de vous aider dans le choix de ses mots clés. Les deux plus réputés en France sont SEM Rush et Ubersuggest. Mais que proposent-ils vraiment ? Nous vous faisons le point sur les outils pour mots clés.

Pourquoi choisir un outil pour les mots clés ?

Le concept du SEO

En 2020, vous avez un site très beau, très design. Hélas, à quoi sert-il si personne ne vient le consulter ? Vous devez donc faire en sorte d’optimiser votre site pour les moteurs de recherche, et notamment Google, le mieux possible. Cette technique d’optimisation s’appelle le SEO, ou autrement dit, Search Engine Optimisation. Le concept est simple : attirer du trafic et donc de potentiel clients sur son site. Pour cela, on utilise un ensemble de techniques pour arriver parmi les meilleures places dans les résultats de Google.

Le contenu

Ainsi, il existe plusieurs leviers pour qu’un site devienne populaire aux yeux de Google. Pour le mot, nous nous intéresserons à un seul pilier : le contenu. Sans lui, le référencement naturel ne fonctionne pas. En effet, lorsque Google va analyser votre site, il ne peut voir si telle ou telle page correspond à une requête tapée par un internaute, si aucun mot n’apparaît.

Votre contenu doit être unique : pas de contenu dupliqué ! De plus, il doit être pertinent et répondre à une requête de l’internaute. Bien évidemment, vous devez éviter de faire des fautes. 

Les mots clés

La recherche par mot clé correspond aux mots et aux expressions que les internautes recherchent. Si vous n’utilisez pas les bons mots clés pour votre site, vous attirez sur votre site la mauvaise cible, et de ce fait, personne n’achètera vos produits. 

Pour bien choisir vos mots clés, vous devez vous mettre à la place de l’internaute : quelle requête taperiez-vous dans le moteur de recherche pour tomber sur votre page ? Pour cela, il existe beaucoup d’outils de mots clés. Nous avons choisi de comparer les deux plus connus. 

Ubersuggest, l’outil accessible

Suggestion de mots clés

Avant de vous mettre à rédiger un contenu web, il est pertinent de savoir sur quel mot clé vous allez ranker, à savoir essayer de vous placer en première position dans la page de résultat. Ubersuggest vous propose des mots clés avec une estimation du volume de recherche et une évaluation de la concurrence sur ce mot clé. 

Estimer la popularité sur les réseaux sociaux

Comme son concurrent Buzzumo, à partir d’un mot clé, il vous propose une liste d’URL qui a fonctionné en termes de « share » sur Facebook et Pinterest. Cette option est pratique pour les articles de blog que vous pouvez partager sur les réseaux sociaux et attirer ainsi une nouvelle cible.

Audit complet 

Comme nous l’avons précédemment expliqué, il existe différents leviers dans le SEO et notamment, un aspect assez technique : temps de chargement de la page, maillage interne (comment s’articule le site)… Grâce à Ubersuggest, vous pouvez saisir une URL et obtenir une liste de recommandations. 

SEM Rush, la solution pour les référenceurs

Crée en 2007, cette plateforme est l’un des logiciels les plus poussés en SEO. Grâce à SEMrush, votre recherche de mots clés va beaucoup plus loin. Vous pouvez suivre des campagnes de référencement sur du court et du long terme, analyser en direct vos concurrents. La boîte à outils propose également un accompagnement dans les campagnes payantes (SEA). 

Nous n’irons pas par quatre chemins : on peut vite se perdre dans SEMrush. La prise en main est plus complexe, car la plateforme propose plus de 40 logiciels pour mieux référencer votre site. Vous pouvez consulter un guide ultra complet ici.

Quel outil pour mot clé choisir ? 

Dans leur version payante, SEM Rush et Ubersuggest se valent : estimation du volume de recherche, suggestions de mots clés… Cependant, si vous l’utilisez de manière professionnelle et récurrente, il existe un critère de taille : le tarif. 

SEM rush est principalement utilisé par les grandes agences de communication ou de web marketing. Ses tarifs varient de 100 à 400 E. La plateforme s’adresse donc aux professionnels du référencement. Si vous êtes entrepreneur et désirez uniquement référencer votre site, nous vous conseillons d’opter pour Ubersuggest. Simple d’interface, il fait efficacement le travail, pour les débutants en SEO. 

Si vous possédez un site et souhaitez l’optimiser, n’hésitez pas à faire appel à nos services, en demandant un devis, il est gratuit !

4 avantages à utiliser Google Ads pour sa communication

4 avantages à utiliser Google Ads pour sa communication

Vous êtes un entrepreneur nouveau sur un marché et souhaitez toucher une plus large clientèle ? Alors, Google Ads est fait pour vous ! Il s’agit du programme de publicité sur Internet, créé par le moteur de recherche Google, qu’on ne présente plus ! Cette régie publicitaire permet de réaliser des campagnes avec des annonces efficaces, en apparaissant tout en haut de la requête clé. Cependant, cette campagne a un certain coût. C’est pourquoi nous vous expliquons 4 avantages à utiliser Google Ads pour sa communication.

1 — Google représente le premier moteur de recherche au monde

Aujourd’hui, eux qui ne connaissent pas Google vivent sur une autre planète. Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs, on ne peut pas le nier, il reste le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde. Les chiffres sont effarants. En effet, sa part de marché mondial s’élève à 93 %. En Europe, il est utilisé par 94 % des internautes. De manière générale, Google fait partie intégrante de nos vies. La plupart des sites vous permettent de vous connecter directement grâce à votre compte Gmail. En outre, dès lors que nous avons une question, nous allons chercher la réponse presque instinctivement chez lui. À l’heure actuelle, la présence en ligne d’une boutique devient incontournable !

Ainsi, Google indexe 30 000 milliards de pages par jour. Il visite près de 20 milliards de sites quotidiennement. Les internautes, tout pays confondu, effectuent plus de 3,3 milliards de requêtes en une seule journée dont 15 % correspondent à des requêtes jamais demandées. Ainsi, si vous souhaitez toucher la plus large audience, vous devez être sur Google !

2 — Le référencement Google Ads est immédiat

Pour être bien référencé sur Google, vous devez être patient. Vous devez indexer chaque page sur une requête-clé, qui obtient du trafic. Si Rome ne s’est pas construite en jour, il en est de même pour votre site. De plus, se positionner sur des mots-clés concurrentiels peut s’avérer presque irréalisable. Pour les nouveaux sites, le référencement payant se présente comme une option très intéressante.

google-ads

Bien entendu, vous ne devez pas négliger votre référencement naturel à travers les mots-clés. Mais, Google Ads vous permet un démarrage très rapide. En outre, Google essaie de mettre en avant au maximum les annonces payantes. Une fois en ligne, vous observerez une notoriété presque immédiate.

3 — Il cible de manière précise vos potentiels prospects

Du Google, par Google et pour Google !

C’est le principal atout d’Ads. Dominant le marché à plus de 90 %, Google sait donc très bien ce que veulent les internautes et cible ses annonces en conséquence. Il peut cibler en fonction de la requête tapée de l’internaute, mais également sa géolocalisation et le type d’appareil utilisé.

Bien qu’il s’agisse de référencement payant, Ads se base sur le système de mot-clé. Ainsi, si une personne recherche une requête proche de vos mots-clés, votre annonce publicitaire sera visible. Mais, il existe d’autres options possibles. En effet, vous pouvez limiter l’apparition de votre offre dans un rayon de 100 km, par exemple, autour de votre géolocalisation. De ce fait, votre campagne sera vue par vos prospects en priorité.

Bien plus que cela, Google offre la possibilité à ses clients de cibler les internautes via leur comportement. Par exemple, si un internaute cherche un produit ou se rend sur un site afin de consulter ce produit, il recevra des annonces publicitaires en lien avec ce produit. On appelle cela le remarketing. Grâce à cette technique, vous pourrez relancer les clients qui n’ont pas finalisé leur vente, etc.

4— Il offre des outils très avancés

Grâce à Google Adwords, vous pouvez observer vos concurrents qui se positionnent sur vos mots-clés. Dans le cas où ils ne le seraient pas, utiliser une campagne Adwords vous permettra de vous démarquer sereinement.

De plus, vous pouvez observer les retours de votre campagne grâce à des outils de statistiques très pointus ! Ainsi, vous surveillerez plus facilement vos investissements. Il offre une large gamme d’indicateurs comme la fréquence de diffusion, le coût par clic moyen, le taux de conversion… Notez également qu’il existe plusieurs types d’annonces et que vous fixez vous-même votre budget journalier, Google ne le dépassera pas.

De nos jours, il est impossible de se passer de Google. Créer une campagne grâce à Google Ads vous offre de nombreux avantages : outils avancés, positionnement presque immédiat en fonction du budget… Cependant, pour toute campagne SEO ou SEA, contactez notre équipe.

Plateforme e-commerce : Prestashop, Woocommerce ou Shopify ?

Plateforme e-commerce : Prestashop, Woocommerce ou Shopify ?

Vous lancez votre boutique en ligne. Hélas, vous n’y connaissez rien et le jargon d’internet vous donne des poussées d’urticaire. Trouver la plateforme e-commerce idéale n’est pas facile… Nous vous avons sélectionné trois plateformes susceptibles de vous intéresser.

À quoi correspond l’e-commerce ?

Daepuis quelques années, ce mot fleurit partout. Vous vous êtes sûrement déjà posé la question. Beaucoup de commerçant songent à démarrer leur activité en ligne. L’e-commerce correspond à l’ensemble des échanges monétaires de biens et de services via des réseaux informatiques, notamment Internet. Le e-commerce concerne uniquement à la transaction de ces biens et services entre un acheteur et un vendeur. L’e-business consiste à tous les processus permettant de mettre en oeuvre et de gérer ce commerce en ligne : SEO, gestion de stocks, promotions, …

Un site e-commerce correspond à une plateforme vous permettant de vendre vos produits en ligne. Grâce à ce fonctionnement, la localisation ne pose plus de problème. Votre client ajoute les produits qui l’intéressent dans son panier, valide sa commande puis règle le montant. Le paiement s’effectue via un paiement sécurisé ou bien vides plateformes de paiement comme PayPal. Vous gérez vos commandes, vos stocks et ajouter ou retirer vos produits depuis l’interface d’administration de votre boutique en ligne, le CMS. Ce sont trois de ces interfaces que nous vous présentons dans le paragraphe suivant.

Quelles fonctionnalités présentent ces trois plateformes ?

Prestashop, l’open source

Prestashop est un CMS c’est-à-dire un système de gestion de contenu de site web gratuit. Plus de 300 000 utilisateurs lui font confiance. Il propose plus de 5 800 templates, de quoi vous ravir. Parmi les différentes fonctionnalités, on trouve la fonction blog, selon le thème, une fonction responsive (s’adapte au smartphone), plus de 80 moyens de paiements, la gestion des stocks … Le tableau de bord vous donne vos statistiques, le chiffre d’affaires, le panier moyen le nombre de ventes et le taux de conversion.

Les avantages de Prestashop

  • la gratuité ;
  • un large choix de thème, ;
  • un éditeur simple à prendre en main ;
  • une interface de gestion assez intuitive.

Les inconvénients de Prestashop :

  • beaucoup de modules restent payants ;
  • tous les thèmes sont payants.

Shopify, le logiciel propriétaire

Sur cette plateforme aux 800 000 utilisateurs, le concept est un peu différent. Il s’agit d’un logiciel proposant plusieurs formules d’abonnement et prenant une commission sur les ventes. Comme chez Prestashop, on y retrouve la fonction blog. Tous les thèmes sont responsifs. Cependant, la gestion des stocks reste limitée.


Les avantages de Shopify sont :

  • la simplicité de la création des pages ;
  • la gestion de la boutique ;
  • la qualité des templates ;
  • la gestion de la boutique ;
  • des fonctionnalités plutôt séduisantes (modes de paiement, livraison…)


Les inconvénients sont :

  • le prix assez élevé ;
  • la création de contenu hors contenu commerce
  • l’articulation décevante entre les pages entre elles.

Woocommerce, l’extension


Avec plus de 3 000 000 d’utilisateurs, Woocommerce se pose comme la solution e-commerce la plus appréciée. À partir du CMS le plus utilisé au monde, WordPress, vous pouvez ajouter cette extension et transformer votre site en boutique en ligne. Il s’agit d’une extension gratuite. Cependant, comme tout site Internet, il faut prévoir le coût de l’hébergement, le nom de domaine… Cette extension offre une fonction blog, permet l’ajout de code HTML, mais la gestion des stocks restent très limitée.


Les avantages de Woocommmerce :

  • s’utilise sur l’un des CMS les plus performants au monde ;
  • personnalisation illimitée
  • sa gratuité

Les inconvénients :

  • ne fonctionne pas sur tous les thèmes WordPress ;
  • le prix élevé pour ajouter certaines fonctionnalités ;
  • moins adapté pour les très gros sites.
ecommerce

Pour quelle solution e-commerce dois-je opter ?


Vous l’aurez compris : choisir sa solution e-commerce dépend de votre budget. Les trois plateformes e-commerces que nous vous avons présentés correspondent à des projets de moins de 10 000 €. De plus, bien que Prestashop et Woocommerce soient gratuits, de nombreux plug-ins peuvent saler l’addition. Veillez également à plusieurs détails, par exemple la taille votre stock, dont la gestion sera plus compliquée sur Shopify et Woocommerce.

Pour toute demande de projet, n’hésitez à nous envoyer une demande de devis.

Effectuer une analyse concurrentielle : les infos

Effectuer une analyse concurrentielle : les infos

Vous êtes responsable marketing et souhaitez lancer un nouveau produit ? Ou bien, vous êtes entrepreneur et désirez étudier le marché de votre secteur ? Dans ces cas-là, vous devez donc effectuer une analyse concurrentielle afin d’identifier les entreprises qui pourraient vous faire de l’ombre. Qu’est-ce que c’est ? Comment la réaliser ? On vous explique tout.

Analyse concurrentielle : qu’est-ce que c’est ?

Pour ceux qui démarrent, cette expression signifie comparer les différents compétiteurs de votre secteur. L’analyse de vos potentiels concurrents vous donnera l’occasion d’identifier vos points forts ainsi que les faibles. Cette méthode vous permettra d’anticiper d’éventuelles menaces de la part de vos concurrents. Enfin, vous pourrez promouvoir vos différents atouts. Vous pourrez mieux vous positionner et établir une stratégie optimale.

Identifier ses concurrents laisse l’opportunité de profiter pleinement de vos capacités : comprendre votre clientèle, la mettre en avant, mais surtout répondre à certains besoins spécifiques. Ainsi, vous pourrez :

  • optimiser le business plan de votre entreprise ;
  • créer un plan marketing cohérent ;
  • contre-attaquer les offensives commerciales de vos compétiteurs ;
  • et mener une veille concurrentielle grâce à Google, notamment.

Comment puis-je réaliser une étude concurrentielle ?

Lors de votre comparaison, la technique idéale consiste à utiliser les w — questions, en anglais : who (qui), what (quoi), where (où), how (comment), why (pourquoi). Appliquer à votre analyse, posez-vous les questions suivantes :

  • Qui sont vos principaux concurrents ?
  • Quels sont leurs objectifs ?
  • Où sont-ils positionnés par rapport à vous ?
  • Comment ont-ils mis en place leurs stratégies ?
  • Pourquoi devez-vous effectuer une recherche sur vos concurrents ?

Cette analyse s’inscrit dans une action de benchmarketing. En effet, il s’agit de se comparer aux meilleurs compétiteurs de votre secteur pour améliorer vos performances, le tout grâce à une démarche de progrès. Pour vous aider, nous vous dévoilons un plan en cinq étapes pour effectuer votre analyse concurrentielle.

1. Clarifier mes objectifs

Tout d’abord, interrogez-vous sur le pourquoi : pourquoi est-ce important de rechercher des informations sur la concurrence ? Il y a plusieurs raisons : lancement d’un nouveau produit sur le marché, entrepreneur qui souhaite réaliser une étude de marché, repérage d’une faille dans votre organisation, etc.

Pour conclure, vous l’aurez compris, vous devrez effectuer une analyse pour chaque objectif. En effet, il existe une multitude de résultats. Certaines entreprises excellent dans un domaine et seront clairement en retard dans d’autres. Clarifier vous fera gagner un temps précieux !

2. Établir les données sur la concurrence que je souhaite rechercher

Une fois vos objectifs déterminés, vous allez définir les informations capitales qui vous apporteront les réponses nécessaires à vos questions : la taille de l’entreprise, son chiffre d’affaires, la clientèle visée, l’image perçue parle grand public, sa visibilité…

3. Repérer mes concurrents pertinents pour l’analyse concurrentielle

Vous avez porté un premier coup de propre en sélectionnant les informations les plus importantes. Dans cette étape, vous devez définir les concurrents les plus proches de vous. En effet, en présentant des offres similaires aux vôtres, ils deviennent de sérieuses menaces et vous devrez vous concentrer sur eux. Cependant, pendant tout le temps du repérage, gardez en tête les objectifs et les informations à collecter que vous avez déterminés avant.

Faites un tableau récapitulatif des données pour chaque entreprise. Lorsque vous avez terminé, vous pouvez établir une carte pour voir le positionnement des diverses entreprises.

4. Collecter les données et dresser le profil des entreprises

Une fois que vous avez repéré vos concurrents, il vous faudra construire leur profil. Il s’agit de décortiquer leur stratégie à travers la collecte de leurs données. Ainsi, quels sont leurs moyens de promotions ? Quels sont leurs canaux de distribution favoris ? Plus vous répondrez précisément, plus votre profil sera précis et atteindra les objectifs fixés à l’étape 1.

5. Analyser les données obtenues

Les résultats de cette analyse doivent vous permettre d’identifier quelle est l’entreprise qui possède la meilleure place sur le marché et quelle opportunité vous pouvez saisir en dégageant ses points faibles. En fonction des résultats, vous pourrez alors répondre sereinement répondre à vos objectifs et établir un plan marketing cohérent. Cependant, n’oubliez pas que cette méthode se mène sur le long terme. Suite à l’analyse concurrentielle, réalisez régulièrement une veille concurrentielle pour vous tenir au courant des évolutions de votre entreprise.

Vous l’aurez compris, effectuer une analyse concurrentielle, pour qu’elle soit réellement optimale, demande de la précision et du temps. Gardez en tête vos objectifs, dressez la liste des données à collecter, récoltez les informations puis établissez clairement le profil de vos concurrents, et vous élaborerez un plan marketing cohérent ! Pour toute demande, n’hésitez pas à nous réclamer un devis, ils sont gratuits.

Créer le site internet de son bar : ce qu’il faut savoir

Créer le site internet de son bar : ce qu’il faut savoir

Créer le site internet de son bar à bière : ce qu’il faut savoir 

 

Créer le site internet de son bar à bière devient un passage obligé pour nombre de propriétaires de bar et de manière générale, pour tous professionnels de la restauration. En 2020, qu’importe le pays d’origine, les clients cherchent d’abord l’établissement sur internet. Ce phénomène s’est largement accentué avec la crise du Covid-19. De ce fait, créer son site web semble une solution idéale. Cependant, il vous faut respecter certaines règles. On vous dit tout dans cet article.

Indiquez les informations essentielles de votre bar à bière

L’emplacement

Cela peut vous sembler évident, mais parfois, certains propriétaires omettent de préciser la localisation de leur bar. Outre l’adresse et la ville, vous pouvez mentionner la distance qui vous sépare du centre-ville, par exemple. N’hésitez pas à insérer un encart Google Maps, qui indiquera fidèlement l’emplacement de votre établissement. De plus, vous pouvez créer en parallèle un compte Google My Business. Totalement gratuit, il vous permettra d’obtenir une large visibilité sur le web.

Le type de bar

Vous possédez une cave à bière unique ? Mettez-le en avant ! Quel type de brasserie proposez-vous ? Êtes-vous orienté plutôt bières belges ou irlandaises ? Ajoutez à cela tous les services que vous proposez : 

  • le wi-fi ;
  • l’accessibilité pour les personnes en fauteuil roulant ;
  • la possibilité de privatiser ou non votre établissement…

Les tarifs et la disponibilité

Les internautes aiment savoir quel type de budget va sortir de leur portefeuille. Un tarif de référence pourra les aiguiller. Nous vous conseillons également de noter vos horaires d’ouverture et vos coordonnées. Votre page contact doit être précise. On doit pouvoir vous joindre via un formulaire de contact, un numéro de téléphone. Insérez également un lien qui pointe vers vos réseaux sociaux Facebook, Instagram… Suivez nos astuces pour gérer votre compte Instagram ici

 

Votre site internet est une vitrine de votre bar à bières. Vous n’êtes pas une agence de communication, allez simplement à l’essentiel. Cependant, vos pages à propos, contact, menu et/ou services doivent être visibles par l’internaute via un menu facilement accessible.
Enfin, une version anglaise ou française peut être un plus pour les moteurs de recherche et notamment les touristes étrangers en vacances dans votre ville.

Soignez la présentation

Votre site internet est la vitrine de votre bar, on ne le répètera jamais assez ! Pour cela, votre site doit être vivant et ergonomique ! Voici quelques points que vous devez travailler.

La charte graphique

Elle correspond à un document référent de l’identité de votre bar. Elle comprend l’ensemble de normes de votre communication. Cela vous permet d’être repéré très rapidement. Ainsi, votre logo doit apparaître clairement. De même, les palettes de couleur que vous choisissez doivent correspondre aux tons de votre établissement. Chez RDS Event, nous vous accompagnons à chaque étape de votre création de sites internet. N’hésitez pas à faire appel à nos services !

L’usage mobile

Actuellement, plus de 60 % du trafic proviennent d’une tablette ou d’un smartphone. Ces utilisateurs se nomment les mobinautes. C’est pourquoi votre site doit être Responsive web Design (RWD). Cela signifie que l’affichage des pages s’adapte automatiquement à la taille d’écran du terminal utilisé. La plupart des thèmes, aujourd’hui, proposent cette fonction. 

 

Les animations

Outre le fait de vous faire connaître, votre site internet permet à vos clients de se tenir au courant de votre actualité. Par exemple, de nouvelles variétés peuvent arriver dans votre cave. Informez vos clients des dernières promotions, de nouvelles saveurs qui peuvent les intéresser. N’hésitez pas à mettre un calendrier, notamment pour vos soirées à thèmes ou des dégustations que vous organisez.

Pensez à référencer le site internet de votre bar à bière 

Le référencement naturel ou SEO 

C’est l’ensemble des techniques qui visent à positionner un site parmi les premiers résultats naturels d’un moteur de recherche. Un site bien référencé verra ses pages grandement améliorées. De manière générale, il s’agit de suivre un certain nombre de règles établies par les moteurs de recherche, notamment Google. 

 

Le SEO permet d’attirer vers votre site du trafic de qualité, c’est-à-dire des gens capables de devenir vos prochains clients. Cette technique s’oppose aux liens sponsorisés, où les entreprises paient pour être en première position.

Les règles à mettre en place

Nous parlerons de Google, puisqu’il s’agit du principal moteur de recherche dans le monde. Ce dernier aime les choses bien rangées. Si votre site est en bazar, Google ne prendra pas la peine de le répertorier. En effet, ses robots estiment que ce n’est pas un site de qualité, au vu de l’architecture. Cela fonctionne pareillement pour les clients : si votre établissement est à l’abandon, vous avez très peu de chance que des clients y mettent les pieds.

 

Vous pouvez également établir des partenariats (hôtels…). Vous pouvez ainsi demander à un site de pointer un lien vers le vôtre. De votre côté, vous effectuez la même chose. Google verra ainsi que vous êtes connu et que vous possédez un réseau. 

 

Une fois que vous avez mis en place vos principales pages fixes (à savoir : à propos, contact, services…), vous pouvez mettre en place un blog. L’une des règles d’or du SEO est que Google aime les nouveaux contenus. Vous pourrez y publier une fois par semaine sur différents thèmes en rapport avec votre bar à bière :

  • comment déguster telle ou telle bière ;
  • la recette d’un cake pour l’apéritif ;
  • la sélection du mois ;

 

Enfin, ne négligez pas votre référencement local. Il est important que votre ville apparaisse dans plusieurs endroits de votre site. En effet, Google sait reconnaître si une requête locale ou non. Si on tape par exemple « bar à bière Rouen », l’algorithme va comprendre qu’il s’agit d’une recherche avec une localisation bien précise. Or, si à aucun moment votre ville est mentionnée, vous passerez entre les mailles du filet !

 

Créer le site internet de son bar à bière n’est pas si compliqué et vous permettra d’obtenir de potentiels clients. Cependant, vous ne devez rien faire dans la précipitation. Prenez le temps d’architecturer votre site, de sélectionner les informations à y faire paraître, puis de soigner la présentation. Vos clients vous remercieront plus tard !

 

Améliorer la visibilité de son commerce sur Instagram : 3 astuces !

Améliorer la visibilité de son commerce sur Instagram : 3 astuces !

Comment attirer plus de clients avec Instagram ?

Vous êtes propriétaire d’un bar ou d’un commerce dans la métropole rouennaise. Un proche vous a conseillé de créer un compte Instagram. Cependant, vous devez bien avouer qu’il vous encombre plus qu’il vous sert et sombre dans un coin de votre smartphone. C’est bien dommage ! Car, ce réseau social attire plus de 600 millions d’utilisateurs chaque mois. Plus de 95 millions de publications par jour sont créés. Son succès ne se prouve plus. C’est même devenu un incontournable pour la promotion de son bar en ligne. Il est temps pour vous d’en profiter. Nous vous dévoilons 3 astuces pour améliorer la visibilité de son commerce sur Instagram.

Astuce n° 1 : Forger son identité

Sur Instagram, comme sur tous les réseaux sociaux, vous devez vous démarquer. Pour cela, vous devez mettre en avant une spécialité de votre établissement. Si vous représentez un bar à bière, montrez régulièrement vos nouveaux arrivages. Si vous tenez un bar à cocktail, vous pouvez, par exemple, sublimer vos plus belles compositions.

Vos clients doivent pouvoir vous identifier. Optez pour le nom de votre établissement en tant que pseudo. Si le nom est déjà pris, indiquez en plus votre ville. Dans la biographie de votre compte, mettez en évidence les informations essentielles : vos horaires d’ouverture, un numéro de téléphone où on peut vous joindre…

La dernière étape à effectuer pour que tout le monde puisse vous voir consiste à passer à un compte professionnel. Vous trouverez cette option dans vos paramètres. Vous aurez alors accès à de nombreux outils, comme le nombre de vues, le nombre de visites suite à une publication…

Astuce n° 2 : Créer du contenu pertinent

Optimiser son contenu

Le secret pour améliorer la visibilité de son commerce sur Instagram tient en un mot : pertinence. Il s’agit un réseau totalement visuel. Votre contenu photographique doit correspondre à votre image. De ce fait, utilisez le même filtre pour toutes vos photos. Cette technique permettra à vos clients de vous identifier en un coup d’œil dans leur fil d’actualité. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à afficher votre logo sur toutes vos photos.

Mais, c’est réellement le contenu optimisé de vos photos qui vous apportera une réelle plus-value. Vous devez publier des photos où vos boissons sont mises en valeur. Faites saliver, vos clients, et ils viendront à vous ! Pour accentuer le désir, dans la légende de votre photo, décrivez vos produits dans les moindres détails, en utilisant les cinq sens (la vue, le goût, l’odorat…). Mettez-vous à la place des clients que vous souhaitez ciblé, c’est la clef du succès !

De plus, les gens sont curieux. Présentez les coulisses de votre établissement à vos abonnés !  Ils ne seront que plus ravis d’en connaître plus sur votre marque ! Dévoilez les portraits de votre équipe, postez des photos de vos locaux. Les vidéos plaisent également. En combinant toutes ces pistes, vous devriez avoir pas mal d’idées afin d’améliorer votre visibilité. C’est le moment de libérer votre esprit créateur !

améliorer-la-visibilité-de-son-bar-sur-instagram

Publier à la bonne heure

En outre, notez qu’on ne publie pas n’importe quand sur Instagram et qu’un planning de publication est toujours la bienvenue. D’après de récentes études, vous pouvez publier :

  • Dimanche, entre 10 h et 12 h ;
  • Lundi, entre 11 h et 17 h ;
  • Mardi, à 5 h du matin, puis entre 9 h et 18 h ;
  • Mercredi, à 5 h du matin, à 11 h et à 15 h ;
  • Jeudi, à 5 h du matin, à 11 h, puis entre 15 h et 16 h ;
  • Vendredi, à 5 h du matin, puis entre 9 h et 16 h ;
  • Samedi, à 11 h.

Bien sûr, ces horaires restent théoriques.Consultez régulièrement vos statistiques.Vous connaîtrez l’heure qui engendre le plus de vues. Mais, pour vos premiers posts, vous pouvez choisir un jour et un horaire et publier fréquemment. Cela vous permettra de dévoiler tout le potentiel de votre établissement.

Astuce n° 3 : Augmenter sa notoriété

Avoir un beau compte ne suffit pas. En effet, vous devez effectuer régulièrement des actions, qui inciteront aux partages de vos contenus.

Trouver un compte influent

Effectuer un partenariat avec un compte influent vous aidera à donner du poids à votre compte. Cependant, pour rendre cette collaboration efficace, ne choisissez pas n’importe qui ! L’influenceur doit être en accord avec la politique de votre établissement et l’image que vous avez créée. Si vous proposez des bières artisanales, évitez de choisir quelqu’un qui ne consomme pas d’alcool. Ses abonnés ne correspondent certainement pas à la clientèle que vous souhaitez ciblé.

Inventer un hashtag pour son établissement

Le hashtag correspond au petit « dièse » # que l’on trouve sur divers réseaux sociaux. Ainsi, lorsque vos potentiels clients verront vos photos défiler, ils feront un lien avec votre établissement en un clin d’œil. Il s’agit là d’un mot clef. Il contribue à forger votre identité. Vous pouvez en mettre plusieurs d’affilée, mais restez cohérent avec votre idendité. Ainsi, il est d’usage d’opter pour le nom de votre établissement suivi d’un autre hashtag comportant votre spécialité et la ville où vous êtes localisés.

Prenons l’exemple d’un bar à bière situé à Rouen, dont le nom serait Le Petit Futé. Le premier hashtag que le propriétaire peut proposer est bien entendu : #LePetitFuté. Mais, les internautes ne comprendraient pas à quoi cela correspond ! Le propriétaire peut donc ajouter #BarABièreRouen et pour être encore plus précis, #BarRouen. Plus vos hashtags seront pertinents, plus vous serez référencé dans votre domaine et vous gagnerez en visibilité. Ce site vous indique les grandes lignes pour créer un hashtag optimal.

Faire participer ses abonnés

Les internautes doivent interagir, ou vos publications tomberont dans l’oubli.  Posez-leur des questions. Ont-ils aimé votre dernière création ? Veulent-ils ajouter un produit spécifique à votre catalogue ? Les sorties Instagram sont très utiles pour créer des sondages. Au-delà de votre compte, commentez et publiez également les posts de vos clients. Ils vous verront et échangeront avec vous. Nous avons aborder le sujet dans cet article.

Améliorer le compte Instagram de son commerce demande avant tout de la discipline :

  • Commencez par vous forger une identité visuelle.
  • Créez du contenu pertinent en rapport avec cette identité
  • Augmenter votre notoriété par des actions.

Néanmoins, gardez à l’esprit qu’une bonne stratégie sur Instagram reste chronophage. Je m’occupe d’améliorer la visibilité de votre bar, consultez-nous pour un devis, ils sont gratuits !