Marketing associatif : tout ce que vous devez savoir !

Marketing associatif : tout ce que vous devez savoir !

Vous êtes président ou membre d’une association. Cependant, vous vous apercevez qu’a fur et à mesure des mois, les dons sont en berne voire en basse, les bénévoles manquent. Bien que vous essayez divers outils de communication pour améliorer le relationnel et essayer de véhiculer votre message de solidarité, rien n’y fait. Et si c’était le momen d’utiliser une réelle stratégie qui a fait ses preuves ? On vous révèle tout à propos du marketing associatif.

Qu’est-ce que le marketing pour association ?

Longtemps, les ONG et les associations ont cru que le marketing se destinait seulement aux grandes entreprises. En effet,  elles n’ont pas de produits ou de services à vendre à proprement parlé. Elles possèdent néanmoins un message à faire passer. Leur combat concerne les problèmes de la société : problèmes sanitaires, sociaux ou environnementaux. De ce fait, elles possèdent une histoire vraie à raconter, qui pourra toucher plusieurs personnes.

Le marketing associatif correspond donc à toutes les techniques de marketing traditionnel appliquées à la solidarité : définir qui vous souhaitez cibler ( bénévole et/ou donateurs), comment faire passer votre message, comment réaliser ses propres campagnes… En 2016, 80 % des associations utilisaient le marketing. Pourtant, seuls 24 % d’entre elles se montraient satisfaites, le reste se révélait déçu. Pourquoi de tels résultats ?

En général, les associations manquent de temps et de personnel pour promouvoir leur message, recruter des bénévoles et trouver des donateurs. Pourtant, à l’heure du digital, une vraie stratégie adaptée à vos valeurs est nécessaire ! Vos potentiels prospects passent leur temps sur leur mobile. Le temps des flyers et du démarchage dans la rue tend de plus en plus à disparaître.

Pourquoi devez-vous y adhérer ?

Les termes marketing et solidarité ne vous semblent pas aller de paire ? Pourtant, il s’agit d’un moyen efficace pour partager vos convictions ! Voici 4 raisons pour lesquelles il est important d’y adhérer.

Faire croître votre association

En effet, si vous ne vous faites pas connaître, vous aurez peu de moyens pour faire valoir vos valeurs. Adopter une stratégie digitale, avec notamment un site optimisé SEO vous apportera du trafic naturel via les moteurs de recherche et agrandira votre notoriété, via un trafic sain et ciblé. 

Se démarquer de la concurrence

En France, on dénombre pas moins de 1,5 million d’associations ! Bien que ce soient des structures à but non lucratif, leur fonctionnement reste pareil à celui d’une entreprise : elles fusionnent, se concentrent, ou hélas, disparaissent ! Établir une approche marketing permet d’anticiper les menaces et de se positionner sur un marché concurrentiel. 

Vous pourrez alors repérer quels sont vos organismes concurrents, qui présentent les mêmes intérêts et les mêmes missions. Vous définirez ainsi plus facilement vos avantages par rapport à eux.

Définir clairement vos valeurs

Utiliser le marketing pour votre association vous obligera à voir sur le long terme. Comment vous voyez-vous dans dix ans ? Quels étaient vos objectifs de départ ? Êtes-vous toujours sur la même longueur d’onde qu’à vos débuts ? 

Mesurer pour impacter plus

Enfin, vous pourrez mesurer vos efforts. Sur le long terme, vous pourrez consulter l’évolution de vos adhérents, voir en temps réel le retour de vos actions marketing (campagnes, réseaux sociaux, e-mailing…). Vous pourrez alors rectifier ou non le tir, selon les résultats escomptés et obtenus.

Comment établir sa stratégie de marketing associatif ?

Vous avez compris l’impact du marketing pour une structure à but non lucratif. Nous vous dévoilons quelques astuces.

Définir son image de marque 

Qui êtes-vous ? Que faites-vous ? Comment procédez-vous ? Sur quel territoire agissez-vous ? Quelle est votre histoire ? Quelles sont les valeurs que vous défendez ? Ces questions représentent votre raison d’être. Vous devez donc établir clairement votre identité associative. Sans cela, vous n’aurez aucune idée à qui vous adresser.

Miser sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, la structure, associative ou non, qui ne possède pas de compte sur les réseaux sociaux perd beaucoup de prospects. Les Français passent près d’une heure par jour en moyenne sur Facebook. Toujours en France, ce réseau social comptabilise près de 50 millions de visiteurs uniques par mois. 

Vous vous demandez en quoi cela peut vous aider.

Les réseaux sociaux possèdent l’énorme avantage de fédérer des communautés autour de mêmes valeurs. Ainsi, vous serez au plus près de votre audience et pourrez apprendre à mieux la connaître et vous faire connaître ! Vous pouvez retrouver notre article sur réer sa stratégie digitale ici.

Créer son site internet

Posséder son site internet offre une visibilité imparable. En l’optimisant pour les moteurs de recherche et donc améliorant le référencement naturel, c’est un gage de confiance que vous offrez aux internautes. En effet, il n’y a pas meilleur trafic que celui qui provient de Google.

Mais, un site offre avant tout de nombreuses opportunités. Vous pouvez mettre en place un blog, pour tenir vos adhérents au courant de l’actualité, créer une boutique en ligne pour vendre les produits de vos partenaires ou encore mettre en place un système de dons.

En 2020, adhérer au marketing associatif permet de vous démarquer de vos concurrents, d’accroître votre trafic et de faire passer votre message de manière pérenne. Enfin, vous pourrez observer en temps réel l’impact de vos actions. Pour cela, vous devez :

  • définir clairement votre image de marque ;
  • miser sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram…) ;
  • créer et optimiser votre site internet.

Vous n’avez pas le temps pour gérer votre stratégie digitale ? Chez RDS Events, nous proposons nos services dans ce domaine. Les devis sont gratuits n’hésitez pas à nous écrire !

Comment organiser un jeu-concours sur les réseaux sociaux ?

Comment organiser un jeu-concours sur les réseaux sociaux ?

Entrepreneur dans l’âme, vous cherchez à étendre votre communauté, afin d’accroître votre visibilité et pourquoi pas, attirer de potentiels prospects. Organiser un jeu-concours sur les réseaux sociaux s’avère un excellent moyen d’atteindre votre objectif. Cependant, vous vous posez quelques questions : faut-il écrire un règlement ? Comment promouvoir cet évènement pour obtenir plus de participation ? Comment sélectionner le gagnant ? Nous vous répondons dans cet article.

Pourquoi organiser un jeu-concours en ligne ?

Avant même de lancer votre jeu-concours, une question se pose : pourquoi organisez-vous un jeu-concours ? Il existe plusieurs raisons :

  • récompenser la fidélité de vos lecteurs ;
  • gagner des abonnés ;
  • se faire connaître ;
  • générer plus de trafic sur un site ;
  • créer de l’engagement ;
  • ou obtenir des liens sur des sites.

Vous devez bien garder à l’esprit qu’il existe des limites aux jeux-concours. Vous allez attirer des personnes peu intéressées par votre contenu et uniquement présentes pour le gain. Combien d’entre elles resteront une fois le jeu passé ? Vous n’avez aucune garantie de fidélisation. SI vous n’avez pas ou peu de trafic, cette solution n’est pas miraculeuse. De plus, les participants doivent également en tirer un bénéfice. Offrir un lot de bonne qualité est donc primordial !

Quelles sont les étapes pour le mettre en place ?

Le jeu-concours permet d’animer ses réseaux sociaux. Mais, pour être en règle et fonctionnel, nous vous suggérons de bien suivre les étapes qui suivent.

1— Opter pour un lot en accord avec votre lectorat

Cela va de soi. Vous ne pouvez pas mettre un lot cadeau qui n’attirera pas votre cible. Il existe différents types de cadeaux. Si vous êtes une marque, vous pouvez leur procurer un vêtement ou un produit issu de votre boutique. Si vous représentez un blog, un partenariat avec une marque vous donnera une grande visibilité, surtout si vous avez de petits moyens. 

Votre cible est trop diverse pour pouvoir établir un lot précis ? Vous pouvez songer à offrir une carte cadeau.

2- Établir une durée précise

Indiquez explicitement la durée de votre concours : « de jeudi 7 octobre 2399 à 14 heures jusqu’au jeudi 14 octobre 2399 à 20 heures ». Concernant la dure, réel, le concours ne doit pas être trop court, pour que chacun ait le temps de s’inscrire et de participer. En revanche, elle ne doit pas être trop longue, afin de décourager les participants qui se seraient inscrits au début. La durée idéale est donc de quelques jours à une semaine, exception faite pour d’énormes récompenses (voiture…) qui peuvent durer quelques semaines. 

3- Bien définir le règlement 

Évitez les règles trop compliquées comme le repost, les réponses créatives. Vous pouvez par exemple créer un story insta où votre abonné doit répondre s’il participe. Il peut également s’inscrire à la newsletter de votre site, réponde à un sondage, liker et commenter un post…

Vous devez bien évidemment respecter les règles de la plateforme. Sur Facebook, c’est ici que ça se passe. Par exemple, vous devez absolument mentionner que la promotion n’est pas gérée ni parrainée par Facebook. Une règle reste assez floue : il est interdit de demander aux utilisateurs de partager une publication ou de taguer des amis pour participer à un concours sur le réseau social. Or, parmi les suggestions d’animation d’une communauté, Facebook propose cette option… Instagram et Twitter sont des réseaux plus flexibles sur les règles.

Depuis 2014, il n’est plus obligatoire de déposer un règlement chez l’huissier de justice si la sélection du gagnant se fait par le hasard. Cependant, nous vous conseillons d’afficher toutes les conditions pour participer au jeu : âge, lieu de résidence, dates, mode de participation et de sélection du gagnant. Mentionnez également si l’envoi du lot se fait à la charge du gagnant ou à la vôtre.

4- Promouvoir son concours

Vous allez devoir promouvoir votre concours et en premier lieu, sur vos réseaux. Rien ne sert de rappeler le jeu par une publication toutes les heures. Le spam risque de faire fuir les potentiels participants. En revanche, choisissez des heures stratégiques pour publier. Mettez l’évènement en avant : stories sur Instagram, tweet épinglé…

5- Choisir le gagnant

Si vous avez choisi de tirer au sort le gagnant, il existe plusieurs plug-ins à votre disposition pour une totale transparence : Good Luck Fairy de Fanpage Karma. Vous rattachez votre page à ce plug-in, puis vous entrez l’URL du post concours. Comment Picker vous permet de sélectionner un gagnant parmi les commentaires.

Nous espérons que cet article vous a aidés à voir plus clair… La principale chose à retenir est que votre cible doit être précise. Faites en sorte de détailler au maximum les conditions de participation, pour vous protéger en cas de litige. Si vous souhaitez organiser un concours sur les réseaux sociaux, n’hésitez pas à contacter notre agence digitale basée à Rouen. 

Gestion de la comptabilité autoentrepreneure : Freebe ou Shine ?

Gestion de la comptabilité autoentrepreneure : Freebe ou Shine ?

Vous avez lancé votre autoentreprise. Il s’agit du régime administratif le plus simplifié. Cependant, en tant que chef d’entreprise, vous restez soumis à la loi. Vous devez tenir votre livre des achats et des recettes, et chaque devis ainsi que facture doivent être consignés soigneusement. De nombreux logiciels se proposent de s’occuper de la gestion de la comptabilité autoentrepreneure. Dans cet article, nous vous présentons deux logiciels récents et français, qui suscitent un réel engouement auprès des freelances : Shine et Freebe.

Freebe, la solution de gestion en ligne

Description

Crée en 2018, ce logiciel français permet uniquement aux autoentrepreneurs de gérer leur comptabilité. Il propose de nombreuses fonctionnalités que nous allons développer ici.

Tarifs

Pour que de potentiels clients utilisent son service, Freebe propose un essai de 30 jours. Vous pouvez également profiter d’une réduction de 20 % sur les abonnements annuels et trimestriels en participant à l’enquête de satisfaction.

En cas d’engagement, Freebe met en place 3 tarifs en fonction de la périodicité :

  • un abonnement annuel à 84 € soit 37 % d’économie par rapport à l’abonnement mensuel ;
  • un abonnement trimestriel à 27 € soit 18 % d’économie par rapport à l’abonnement mensuel
  • un abonnement mensuel à 11 €

Prise en main

L’avantage indéniable de Freebe réside dans sa prise en main intuitive. Vous pouvez l’utiliser partout tant que vous disposez d’un ordinateur et d’une connexion internet. Afin d’être tranquille à vie, prenez le temps de bien remplir votre compte. À l’inscription, vous devez renseigner votre raison sociale, votre SIREN, votre email pro, votre fréquence de déclaration à l’URSAFF, etc. Une fois votre compte confirmé, prenez le temps de configurer toutes vos options comme la synchronisation de votre compte pro, votre base client…

Fonctionnalités

Freebe offre de nombreuses fonctionnalités. Comme tout logiciel compta, il gère votre facturation : devis, factures et avoirs. Vous pouvez convertir un devis en facture, dématérialiser le tout… Le véritable plus de cet outil est qu’il permet d’automatiser les livres de recettes et d’achat. Véritable gain de temps, il calcule en temps et en heure votre cotisation et se propose de faire votre déclaration URSAFF à votre place. Enfin, il propose un Time Tracker, léger certes, mais utile. Vous pouvez créer des créneaux à l’avance. Cette fonctionnalité est utile pour les autoentrepreneurs qui facturent à l’heure ou à la journée.

Shine, la banque qui facture

Shine est LA néobanque des autoentrepreneurs. Par néobanque, vous devez comprendre accessible principalement par smartphone.

Shine possède deux gammes d’offres : basic ou premium. Cependant, le tarif n’est pas le même pour les microentreprises ou les statuts juridiques connus (EI, EIRL, SASU, EURL, SAS ou SARL). La logique de la banque part du principe que les autoentrepreneurs ont de plus faibles revenus.

En matière de facturation, Shine permet de créer des devis ainsi que des factures, comme un simple logiciel. Il est possible que vos clients vous paient directement en carte bleue. Cette solution est particulièrement intéressante ceux qui souhaitent suivre leur comptabilité en temps réel. Shine propose un service client 24 h/24 et 7 j/7. L’application est sans cesse en développement et propose régulièrement des mises à jour. À suivre de près !

La conclusion est assez simple. Freebe est la solution la plus complète concernant la gestion de la comptabilité autoentrepreneure. Vous pouvez créer des devis, des factures, et l’application permet de gagner beaucoup de temps. Cependant, tout se fait depuis un ordinateur. Si vous n’avez pas ouvert votre compte professionnel chez Shine, nous vous conseillons cette solution de gestion. Si vous êtes plutôt un nomade digital, Shine est tout indiqué : vous facturez et émettez les devis depuis l’application de la banque et propose d’autres fonctionnalités qui ne concernent pas la compta.

Agence digitale : 3 raisons d’y faire appel

Agence digitale : 3 raisons d’y faire appel

En 2020, surtout après la pandémie du covid19, la présence en ligne d’une entreprise est devenue primordiale. Cependant, entre les différents canaux de visibilité, la création d’un site et son optimisation, il faut posséder de solides notions en webmarketing. De plus, cet aspect de votre communication demande de l’énergie et du temps. Heureusement, il existe des professionnels du métier ! Dans cet article, nous vous donnons 3 raisons de faire appel à une agence digitale.

1— Une expertise professionnelle à votre écoute

Rappelons quelques fondamentaux. Une agence digitale, encore appelée agence webmarketing, correspond à une entreprise spécialisée dans la communication numérique, de la création d’un site internet jusqu’à l’optimisation de visibilité, sur les réseaux sociaux ou les moteurs de recherches. Le but est d’apporter du trafic et bien entendu convertir les prospects à la vente.

Déléguer une tâche aussi importante que la visibilité de son entreprise sur internet a de quoi effrayer. Cependant, chez RDS events, nous avons une seule règle : s’adapter à vos besoins. Quelles que soient vos exigences, nous mettons en place une stratégie et définirons ensemble les étapes les plus rapides. Terminez la multitude d’interlocuteurs, un seul endroit pour vos projets !

Notre équipe se compose d’un community manager, d’un graphiste et d’une rédacteurice web SEO. Ainsi, de la conception de votre site ou boutique internet jusqu’à sa visibilité à travers divers canaux digitaux, nous vous accompagnons. La première étape consiste en un diagnostic de votre communication numérique, afin d’établir votre e-réputation. Nous nous adaptons également à votre budget.

2— Des outils pour élever votre business

Collaborer avec une agence digitale, c’est s’assurer des outils professionnels qui servent votre projet. Si vous deviez payer un abonnement pour chaque outil nécessaire au développement de votre stratégie, la facture peut s’avérer salée. De plus, la maîtrise de ces logiciels demande du temps. Votre temps est précieux, c’est pourquoi vous pouvez déléguer à une agence de confiance.

Cependant, faire appel à un professionnel vous offre également l’opportunité d’une vision extérieure. En effet, lorsqu’on monte son business, on a tendance à rester subjectif. Or, à travers nos nombreuses collaborations, chez RDS events, nous vous offrons une vision objective de ce qui fonctionne. Nous avons pour but de pérenniser votre projet en augmentant vos ventes ou fidélisant vos clients.

3— Un gain de temps et d’argent considérable

Gardez en tête que faire appel à une agence digitale, c’est avant tout un investissement pour votre entreprise. En effet, vous vous adressez à des professionnels pour garantir une visibilité sur l’internet. Bien que cette collaboration nécessite un budget, il s’agit avant tout d’optimiser vos ventes, en ciblant vos prospects idéals. De plus, la surveillance régulière de votre position face à vos concurrents vous permettra d’améliorer votre stratégie en temps réels.

Enfin, travaillez avec une agence de communication représente un gain de temps. Tout d’abord, vous n’avez affaire qu’à un seul interlocuteur. Imaginez le temps perdu à chercher un rédacteur, un webmaster, un webdesigner puis établir un devis avec chacun d’eux, puis les mettre en relation… Gérer une entreprise représente déjà un travail d’envergure : s’occuper des stocks, de l’approvisionnement, du budget, veiller sur les salariés, définir sa cible marketing puis prospecter… Si vous ajoutez à cela la communication digitale, vous n’aurez plus de temps pour vous !

Ainsi, faire appel à une agence digitale présente de nombreux avantages :

  • expertise et accompagnement de professionnels tout au long du projet ;
  • des outils pour élever votre business ;
  • un gain de temps et d’argent non négligeable.

Chez RDS events, nous sommes à vos côtés. Si vous avez un projet et souhaitez optimiser votre visibilité sur le web, nous répondons et étudions toutes les demandes ici.

6 conseils pour gérer efficacement son télétravail

6 conseils pour gérer efficacement son télétravail

6 conseils pour gérer efficacement son télétravail

Lorsque la nouvelle est tombée le 17 mars dernier, vous avez compris comme des milliers de Français que la seule solution était le télétravail pour votre entreprise. Pour de nombreuses personnes, travailler à domicile représente la liberté : choisir ses horaires, pouvoir travailler en pyjama… Cependant, ce n’est pas si simple. Tout autour de vous peut devenir source de distraction… Comment gérer ses proches ? Comment travailler ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre à travers cet article. Voilà 6 conseils pour gérer efficacement son télétravail.

1/ Se créer une routine

Instaurer des routines constitue la clef du succès ! En travaillant de chez vous, les limites entre vie privée et professionnelle sont très minces. Bien que vous ne perdiez plus de temps dans les transports en commun, la frontière entre la matinée à votre domicile et le moment où vous travaillez n’existe plus. Vous devez donc créer des habitudes.

La première consiste à toujours commencer à la même heure. Vous pouvez prendre des pauses également à intervalle régulier. Ainsi, votre cerveau s’habituera à se concentrer au bon moment. De même, si vous le pouvez, sortez vous aérer un peu ou pratiquez la médiation.

2/ Faire comprendre à son entourage qu’on travaille

Vous êtes parent ou vivez en colocation ? Votre entourage doit comprendre que ce n’est pas des vacances. De ce fait, veillez à ce que l’on ne vous dérange pas toutes les dix minutes. De même, résistez à la sollicitation de vos amis : ce n’est pas parce que vous êtes à domicile que chacun peut s’inviter pour prendre le thé. 

Prenez le temps de communiquer vos horaires à vos proches. Si vous avez des enfants notamment en bas âge, essayez d’établir des règles. Ainsi, une fois la journée finie, vous aurez la sensation du travail accompli et vous pourrez vaquer à d’autres occupations. 

3/ S’organiser un espace dédié

Si vous le pouvez, le mieux reste d’avoir une pièce où vous pouvez être seul et fermer la porte, pour éviter toute distraction. Si votre logement ne vous le permet pas, tentez d’aménager un semblant d’espace personnel doté au minimum d’une chaise et d’une table. Évitez au maximum de rester avachis sur le canapé. Outre les maux de dos, cela vous démotivera.

Votre espace aménagé vous permet de gérer efficacement votre télétravail. En effet, en cas de visioconférence, vous vous ôterez toute distraction. Vous centraliserez également tout votre matériel nécessaire (écouteurs, documents…) Un gain de temps non négligeable !

4/ S’habiller pour gérer efficacement son télétravail

L’ultime avantage du télétravail, c’est que l’on n’a pas besoin de suivre à la lettre le dress code qu’impose une entreprise. Cependant, nous vous conseillons d’éviter de traîner toute la journée en pyjama. Bien que très confortable, cette tenue ne vous aidera pas à vous inscrire dans une dynamique de travail.

De plus, en cas de réunion en visioconférence, c’est plus agréable pour tout le monde d’être présentable ! Enfin, votre manager vous fera d’autant plus confiance, indispensable à toute relation de travail.

5/ Se faire un planning

Organisez-vous des horaires normaux. Bien qu’étant à domicile, vous aurez envie de lézarder au lit et probablement oublier le réveil. Cependant, vous n’allez pas compenser ce temps en travaillant jusqu’à minuit. Pour optimiser le travail à domicile, le plus simple reste de suivre l’emploi du temps de vos collègues. Une fois vos horaires établis, organisez votre planning. 

Chaque début de journée, priorisez vos tâches. Essayez d’avoir une vue d’ensemble par semaine et par mois. Lorsque vous avez fait une tâche, n’oubliez pas de la barrer au fur et à mesure. Enfin, accrochez votre planning devant vous afin de toujours savoir où vous en êtes. Voici un article pour apprendre à mieux gérer son temps.

6/ Faites des pauses et du sport

Vous allez rester probablement des heures devant votre ordinateur. Rester trop longtemps en position assise n’est bon pour personne. C’est important pour votre santé mentale et physique de faire des pauses, pour prendre le temps de respirer, mais également du sport. 

Vous ne savez pas quoi faire. Nous vous conseillons par exemple 30 minutes de tâches ménagères à midi, sur un rythme entraînant, voilà de quoi brûler les calories. Pratiquez également de la méditation afin de libérer votre esprit de pensées parasites. Enfin, pensez à vous étirer régulièrement, pour préserver votre dos.

Gérer efficacement son télétravail requiert avant tout de la discipline. Aménagez-vous un endroit tranquille ? N’hésitez pas à garder une routine et à vous créer un planning. Plus important, détendez-vous et respirez ! Retrouvez nos autres articles ici.

Optimiser son profil Linkedin : les 7 commandements

Optimiser son profil Linkedin : les 7 commandements

Vous débutez pas à pas sur Linkedin. Vous avez rempli sagement tous les champs de votre profil, mais voilà que vous n’arrivez pas à vous démarquer, afin de trouver des prospects. Pourtant, lorsqu’on sait s’y prendre, ce réseau se révèle être un vrai outil professionnel. Vous pouvez y gérer votre carrière et faciliter vos échanges en créant un réseau de contacts. Mais, pour cela, vous devez posséder un profil complet et pertinent montrant qui vous êtes, quelles sont vos compétences ? Voici les 7 commandements pour optimiser son profil Linkedin !

1 — Des photos professionnelles vous posterez

L’époque du CV anonyme est révolue. Sur les réseaux sociaux, vos potentiels clients aiment savoir à qui ils ont affaire. De ce fait, ils scruteront attentivement vos photos et essaieront de savoir si vous êtes capable de répondre à d’éventuelles missions. Vous devez donc absolument éviter le home made :

  • pas de selfies ;
  • pas de photos via webcam ;
  • pas d’endroits personnels comme votre chambre ou votre cuisine.

Restez professionnel et optez pour une photo « officielle » qui vous mettra en valeur. Souriez et montrez votre plus beau profil !

2 — Votre profil vous résumerez

La première partie que verront vos prospects correspond au titre de votre profil. Le titre peut être l’intitulé de votre métier. Vous n’êtes pas obligé de mentionner votre société. Cependant, afin de trouver un titre pertinent, posez-vous une seule question : quels mots-clés tapera une personne ayant besoin de mes services dans la barre de recherche Linkedin ?

Ensuite vient le résumé de votre profil. Cette section est censée attiser la curiosité de vos visiteurs. Elle doit être concise et comprendre :

  • synthèse de votre parcours professionnel ;
  • les expériences que vous avez effectuées ;
  • vos envies et vos attentes du moment.

Précisez également où vous en êtes dans votre parcours, que ce soit en poste, en veille ou en recherche d’emploi.

3 — Vos réalisations vous montrerez

Une fois que vous avez résumé votre parcours et vos attentes, c’est le moment de présenter vos travaux. Vous êtes un entrepreneur qui propose un certain nombre de services. Les visiteurs de votre profil veulent voir à quoi ressemble votre travail. Comme pour la photo de profil, montrez vos meilleures réalisations ! Vous pouvez uploader un fichier mettant en avant votre travail ou bien insérer des liens vers des articles qui mentionnent votre activité. Nous vous conseillons de prendre le temps de choisir ce que vous présentez.

4 — Vos expériences vous détaillerez

Cette partie doit faire rêver. Vous racontez une histoire à vos visiteurs, ce que votre parcours vous a permis d’être et ce qu’il vous permet d’offrir aujourd’hui. Choisissez des titres de postes clairs et percutants, destinés aux lecteurs que vous souhaitez cibler. Afin de mieux cibler votre référencement, essayez de faire en sorte de mentionner les pages officielles des entreprises que vous mentionnez.

5 — Du contenu vous partagerez

LinkedIn ne constitue pas seulement une plateforme de CV en ligne. Il s’agit d’un vaste réseau et d’une communauté de professionnel. C’est le moment de partager du contenu. Bien entendu, comme sur Instagram, votre contenu doit être de qualité, au risque de spammer le flux d’actualité de vos relations. Cela aura pour conséquence de vous décrédibiliser. Ce réseau s’utilise sur la durée. Vous pouvez, par exemple, partager du contenu qui vous intéresse, en lien avec votre activité, ou bien créer le vôtre, notamment à partir de votre site internet. N’hésitez pas à nous contacter pour la création de sites web et/ou de contenu.

6 — Votre expertise vous décrirez

Cependant, sur Linkedin,  c’est un peu la caverne d’Ali Baba. Certains groupes contiennent uniquement des spams, trop d’autopromo… Grâce à la barre de recherche, vous pouvez trouver des groupes ciblés selon les domaines comme le secteur de la communication, du digital ou encore des ressources humaines. Fréquentés par de véritables acteurs du secteur, faites-vous remarquer auprès d’eux. Linkedin se base avant tout sur le relationnel. Sans harceler, n’hésitez pas à prendre part aux discussions de groupe, à commenter….

7 — Des recommandations vous solliciterez

Il n’y a pas de secret. Les recommandations sont le pilier de votre positionnement sur Linkedin. Même si votre résumé et vos travaux sont irréprochables, vos visiteurs accorderont plus de propos à ceux des autres. En effet, les recommandations offrent une vision non biaisée de votre travail. Cependant, elles possèdent un réel impact uniquement si vous en avez beaucoup. N’hésitez pas à solliciter vos clients afin qu’ils vous écrivent une recommandation. Néanmoins, votre contact doit être inscrit sur la plateforme.

Optimiser son profil Linkedin prend du temps, mais vous offrira une vraie visibilité. Choisissez des photos professionnelles, mettez en avant votre savoir-faire, commenter et partagez, et votre profil s’en trouvera grandement améliorer.