4 avantages à utiliser Google Ads pour sa communication

4 avantages à utiliser Google Ads pour sa communication

Vous êtes un entrepreneur nouveau sur un marché et souhaitez toucher une plus large clientèle ? Alors, Google Ads est fait pour vous ! Il s’agit du programme de publicité sur Internet, créé par le moteur de recherche Google, qu’on ne présente plus ! Cette régie publicitaire permet de réaliser des campagnes avec des annonces efficaces, en apparaissant tout en haut de la requête clé. Cependant, cette campagne a un certain coût. C’est pourquoi nous vous expliquons 4 avantages à utiliser Google Ads pour sa communication.

1 — Google représente le premier moteur de recherche au monde

Aujourd’hui, eux qui ne connaissent pas Google vivent sur une autre planète. Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs, on ne peut pas le nier, il reste le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde. Les chiffres sont effarants. En effet, sa part de marché mondial s’élève à 93 %. En Europe, il est utilisé par 94 % des internautes. De manière générale, Google fait partie intégrante de nos vies. La plupart des sites vous permettent de vous connecter directement grâce à votre compte Gmail. En outre, dès lors que nous avons une question, nous allons chercher la réponse presque instinctivement chez lui. À l’heure actuelle, la présence en ligne d’une boutique devient incontournable !

Ainsi, Google indexe 30 000 milliards de pages par jour. Il visite près de 20 milliards de sites quotidiennement. Les internautes, tout pays confondu, effectuent plus de 3,3 milliards de requêtes en une seule journée dont 15 % correspondent à des requêtes jamais demandées. Ainsi, si vous souhaitez toucher la plus large audience, vous devez être sur Google !

2 — Le référencement Google Ads est immédiat

Pour être bien référencé sur Google, vous devez être patient. Vous devez indexer chaque page sur une requête-clé, qui obtient du trafic. Si Rome ne s’est pas construite en jour, il en est de même pour votre site. De plus, se positionner sur des mots-clés concurrentiels peut s’avérer presque irréalisable. Pour les nouveaux sites, le référencement payant se présente comme une option très intéressante.

google-ads

Bien entendu, vous ne devez pas négliger votre référencement naturel à travers les mots-clés. Mais, Google Ads vous permet un démarrage très rapide. En outre, Google essaie de mettre en avant au maximum les annonces payantes. Une fois en ligne, vous observerez une notoriété presque immédiate.

3 — Il cible de manière précise vos potentiels prospects

Du Google, par Google et pour Google !

C’est le principal atout d’Ads. Dominant le marché à plus de 90 %, Google sait donc très bien ce que veulent les internautes et cible ses annonces en conséquence. Il peut cibler en fonction de la requête tapée de l’internaute, mais également sa géolocalisation et le type d’appareil utilisé.

Bien qu’il s’agisse de référencement payant, Ads se base sur le système de mot-clé. Ainsi, si une personne recherche une requête proche de vos mots-clés, votre annonce publicitaire sera visible. Mais, il existe d’autres options possibles. En effet, vous pouvez limiter l’apparition de votre offre dans un rayon de 100 km, par exemple, autour de votre géolocalisation. De ce fait, votre campagne sera vue par vos prospects en priorité.

Bien plus que cela, Google offre la possibilité à ses clients de cibler les internautes via leur comportement. Par exemple, si un internaute cherche un produit ou se rend sur un site afin de consulter ce produit, il recevra des annonces publicitaires en lien avec ce produit. On appelle cela le remarketing. Grâce à cette technique, vous pourrez relancer les clients qui n’ont pas finalisé leur vente, etc.

4— Il offre des outils très avancés

Grâce à Google Adwords, vous pouvez observer vos concurrents qui se positionnent sur vos mots-clés. Dans le cas où ils ne le seraient pas, utiliser une campagne Adwords vous permettra de vous démarquer sereinement.

De plus, vous pouvez observer les retours de votre campagne grâce à des outils de statistiques très pointus ! Ainsi, vous surveillerez plus facilement vos investissements. Il offre une large gamme d’indicateurs comme la fréquence de diffusion, le coût par clic moyen, le taux de conversion… Notez également qu’il existe plusieurs types d’annonces et que vous fixez vous-même votre budget journalier, Google ne le dépassera pas.

De nos jours, il est impossible de se passer de Google. Créer une campagne grâce à Google Ads vous offre de nombreux avantages : outils avancés, positionnement presque immédiat en fonction du budget… Cependant, pour toute campagne SEO ou SEA, contactez notre équipe.

6 conseils pour gérer efficacement son télétravail

6 conseils pour gérer efficacement son télétravail

6 conseils pour gérer efficacement son télétravail

Lorsque la nouvelle est tombée le 17 mars dernier, vous avez compris comme des milliers de Français que la seule solution était le télétravail pour votre entreprise. Pour de nombreuses personnes, travailler à domicile représente la liberté : choisir ses horaires, pouvoir travailler en pyjama… Cependant, ce n’est pas si simple. Tout autour de vous peut devenir source de distraction… Comment gérer ses proches ? Comment travailler ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre à travers cet article. Voilà 6 conseils pour gérer efficacement son télétravail.

1/ Se créer une routine

Instaurer des routines constitue la clef du succès ! En travaillant de chez vous, les limites entre vie privée et professionnelle sont très minces. Bien que vous ne perdiez plus de temps dans les transports en commun, la frontière entre la matinée à votre domicile et le moment où vous travaillez n’existe plus. Vous devez donc créer des habitudes.

La première consiste à toujours commencer à la même heure. Vous pouvez prendre des pauses également à intervalle régulier. Ainsi, votre cerveau s’habituera à se concentrer au bon moment. De même, si vous le pouvez, sortez vous aérer un peu ou pratiquez la médiation.

2/ Faire comprendre à son entourage qu’on travaille

Vous êtes parent ou vivez en colocation ? Votre entourage doit comprendre que ce n’est pas des vacances. De ce fait, veillez à ce que l’on ne vous dérange pas toutes les dix minutes. De même, résistez à la sollicitation de vos amis : ce n’est pas parce que vous êtes à domicile que chacun peut s’inviter pour prendre le thé. 

Prenez le temps de communiquer vos horaires à vos proches. Si vous avez des enfants notamment en bas âge, essayez d’établir des règles. Ainsi, une fois la journée finie, vous aurez la sensation du travail accompli et vous pourrez vaquer à d’autres occupations. 

3/ S’organiser un espace dédié

Si vous le pouvez, le mieux reste d’avoir une pièce où vous pouvez être seul et fermer la porte, pour éviter toute distraction. Si votre logement ne vous le permet pas, tentez d’aménager un semblant d’espace personnel doté au minimum d’une chaise et d’une table. Évitez au maximum de rester avachis sur le canapé. Outre les maux de dos, cela vous démotivera.

Votre espace aménagé vous permet de gérer efficacement votre télétravail. En effet, en cas de visioconférence, vous vous ôterez toute distraction. Vous centraliserez également tout votre matériel nécessaire (écouteurs, documents…) Un gain de temps non négligeable !

4/ S’habiller pour gérer efficacement son télétravail

L’ultime avantage du télétravail, c’est que l’on n’a pas besoin de suivre à la lettre le dress code qu’impose une entreprise. Cependant, nous vous conseillons d’éviter de traîner toute la journée en pyjama. Bien que très confortable, cette tenue ne vous aidera pas à vous inscrire dans une dynamique de travail.

De plus, en cas de réunion en visioconférence, c’est plus agréable pour tout le monde d’être présentable ! Enfin, votre manager vous fera d’autant plus confiance, indispensable à toute relation de travail.

5/ Se faire un planning

Organisez-vous des horaires normaux. Bien qu’étant à domicile, vous aurez envie de lézarder au lit et probablement oublier le réveil. Cependant, vous n’allez pas compenser ce temps en travaillant jusqu’à minuit. Pour optimiser le travail à domicile, le plus simple reste de suivre l’emploi du temps de vos collègues. Une fois vos horaires établis, organisez votre planning. 

Chaque début de journée, priorisez vos tâches. Essayez d’avoir une vue d’ensemble par semaine et par mois. Lorsque vous avez fait une tâche, n’oubliez pas de la barrer au fur et à mesure. Enfin, accrochez votre planning devant vous afin de toujours savoir où vous en êtes. Voici un article pour apprendre à mieux gérer son temps.

6/ Faites des pauses et du sport

Vous allez rester probablement des heures devant votre ordinateur. Rester trop longtemps en position assise n’est bon pour personne. C’est important pour votre santé mentale et physique de faire des pauses, pour prendre le temps de respirer, mais également du sport. 

Vous ne savez pas quoi faire. Nous vous conseillons par exemple 30 minutes de tâches ménagères à midi, sur un rythme entraînant, voilà de quoi brûler les calories. Pratiquez également de la méditation afin de libérer votre esprit de pensées parasites. Enfin, pensez à vous étirer régulièrement, pour préserver votre dos.

Gérer efficacement son télétravail requiert avant tout de la discipline. Aménagez-vous un endroit tranquille ? N’hésitez pas à garder une routine et à vous créer un planning. Plus important, détendez-vous et respirez ! Retrouvez nos autres articles ici.

Optimiser son profil Linkedin : les 7 commandements

Optimiser son profil Linkedin : les 7 commandements

Vous débutez pas à pas sur Linkedin. Vous avez rempli sagement tous les champs de votre profil, mais voilà que vous n’arrivez pas à vous démarquer, afin de trouver des prospects. Pourtant, lorsqu’on sait s’y prendre, ce réseau se révèle être un vrai outil professionnel. Vous pouvez y gérer votre carrière et faciliter vos échanges en créant un réseau de contacts. Mais, pour cela, vous devez posséder un profil complet et pertinent montrant qui vous êtes, quelles sont vos compétences ? Voici les 7 commandements pour optimiser son profil Linkedin !

1 — Des photos professionnelles vous posterez

L’époque du CV anonyme est révolue. Sur les réseaux sociaux, vos potentiels clients aiment savoir à qui ils ont affaire. De ce fait, ils scruteront attentivement vos photos et essaieront de savoir si vous êtes capable de répondre à d’éventuelles missions. Vous devez donc absolument éviter le home made :

  • pas de selfies ;
  • pas de photos via webcam ;
  • pas d’endroits personnels comme votre chambre ou votre cuisine.

Restez professionnel et optez pour une photo « officielle » qui vous mettra en valeur. Souriez et montrez votre plus beau profil !

2 — Votre profil vous résumerez

La première partie que verront vos prospects correspond au titre de votre profil. Le titre peut être l’intitulé de votre métier. Vous n’êtes pas obligé de mentionner votre société. Cependant, afin de trouver un titre pertinent, posez-vous une seule question : quels mots-clés tapera une personne ayant besoin de mes services dans la barre de recherche Linkedin ?

Ensuite vient le résumé de votre profil. Cette section est censée attiser la curiosité de vos visiteurs. Elle doit être concise et comprendre :

  • synthèse de votre parcours professionnel ;
  • les expériences que vous avez effectuées ;
  • vos envies et vos attentes du moment.

Précisez également où vous en êtes dans votre parcours, que ce soit en poste, en veille ou en recherche d’emploi.

3 — Vos réalisations vous montrerez

Une fois que vous avez résumé votre parcours et vos attentes, c’est le moment de présenter vos travaux. Vous êtes un entrepreneur qui propose un certain nombre de services. Les visiteurs de votre profil veulent voir à quoi ressemble votre travail. Comme pour la photo de profil, montrez vos meilleures réalisations ! Vous pouvez uploader un fichier mettant en avant votre travail ou bien insérer des liens vers des articles qui mentionnent votre activité. Nous vous conseillons de prendre le temps de choisir ce que vous présentez.

4 — Vos expériences vous détaillerez

Cette partie doit faire rêver. Vous racontez une histoire à vos visiteurs, ce que votre parcours vous a permis d’être et ce qu’il vous permet d’offrir aujourd’hui. Choisissez des titres de postes clairs et percutants, destinés aux lecteurs que vous souhaitez cibler. Afin de mieux cibler votre référencement, essayez de faire en sorte de mentionner les pages officielles des entreprises que vous mentionnez.

5 — Du contenu vous partagerez

LinkedIn ne constitue pas seulement une plateforme de CV en ligne. Il s’agit d’un vaste réseau et d’une communauté de professionnel. C’est le moment de partager du contenu. Bien entendu, comme sur Instagram, votre contenu doit être de qualité, au risque de spammer le flux d’actualité de vos relations. Cela aura pour conséquence de vous décrédibiliser. Ce réseau s’utilise sur la durée. Vous pouvez, par exemple, partager du contenu qui vous intéresse, en lien avec votre activité, ou bien créer le vôtre, notamment à partir de votre site internet. N’hésitez pas à nous contacter pour la création de sites web et/ou de contenu.

6 — Votre expertise vous décrirez

Cependant, sur Linkedin,  c’est un peu la caverne d’Ali Baba. Certains groupes contiennent uniquement des spams, trop d’autopromo… Grâce à la barre de recherche, vous pouvez trouver des groupes ciblés selon les domaines comme le secteur de la communication, du digital ou encore des ressources humaines. Fréquentés par de véritables acteurs du secteur, faites-vous remarquer auprès d’eux. Linkedin se base avant tout sur le relationnel. Sans harceler, n’hésitez pas à prendre part aux discussions de groupe, à commenter….

7 — Des recommandations vous solliciterez

Il n’y a pas de secret. Les recommandations sont le pilier de votre positionnement sur Linkedin. Même si votre résumé et vos travaux sont irréprochables, vos visiteurs accorderont plus de propos à ceux des autres. En effet, les recommandations offrent une vision non biaisée de votre travail. Cependant, elles possèdent un réel impact uniquement si vous en avez beaucoup. N’hésitez pas à solliciter vos clients afin qu’ils vous écrivent une recommandation. Néanmoins, votre contact doit être inscrit sur la plateforme.

Optimiser son profil Linkedin prend du temps, mais vous offrira une vraie visibilité. Choisissez des photos professionnelles, mettez en avant votre savoir-faire, commenter et partagez, et votre profil s’en trouvera grandement améliorer.

Créer le site internet de son bar : ce qu’il faut savoir

Créer le site internet de son bar : ce qu’il faut savoir

Créer le site internet de son bar à bière : ce qu’il faut savoir 

 

Créer le site internet de son bar à bière devient un passage obligé pour nombre de propriétaires de bar et de manière générale, pour tous professionnels de la restauration. En 2020, qu’importe le pays d’origine, les clients cherchent d’abord l’établissement sur internet. Ce phénomène s’est largement accentué avec la crise du Covid-19. De ce fait, créer son site web semble une solution idéale. Cependant, il vous faut respecter certaines règles. On vous dit tout dans cet article.

Indiquez les informations essentielles de votre bar à bière

L’emplacement

Cela peut vous sembler évident, mais parfois, certains propriétaires omettent de préciser la localisation de leur bar. Outre l’adresse et la ville, vous pouvez mentionner la distance qui vous sépare du centre-ville, par exemple. N’hésitez pas à insérer un encart Google Maps, qui indiquera fidèlement l’emplacement de votre établissement. De plus, vous pouvez créer en parallèle un compte Google My Business. Totalement gratuit, il vous permettra d’obtenir une large visibilité sur le web.

Le type de bar

Vous possédez une cave à bière unique ? Mettez-le en avant ! Quel type de brasserie proposez-vous ? Êtes-vous orienté plutôt bières belges ou irlandaises ? Ajoutez à cela tous les services que vous proposez : 

  • le wi-fi ;
  • l’accessibilité pour les personnes en fauteuil roulant ;
  • la possibilité de privatiser ou non votre établissement…

Les tarifs et la disponibilité

Les internautes aiment savoir quel type de budget va sortir de leur portefeuille. Un tarif de référence pourra les aiguiller. Nous vous conseillons également de noter vos horaires d’ouverture et vos coordonnées. Votre page contact doit être précise. On doit pouvoir vous joindre via un formulaire de contact, un numéro de téléphone. Insérez également un lien qui pointe vers vos réseaux sociaux Facebook, Instagram… Suivez nos astuces pour gérer votre compte Instagram ici

 

Votre site internet est une vitrine de votre bar à bières. Vous n’êtes pas une agence de communication, allez simplement à l’essentiel. Cependant, vos pages à propos, contact, menu et/ou services doivent être visibles par l’internaute via un menu facilement accessible.
Enfin, une version anglaise ou française peut être un plus pour les moteurs de recherche et notamment les touristes étrangers en vacances dans votre ville.

Soignez la présentation

Votre site internet est la vitrine de votre bar, on ne le répètera jamais assez ! Pour cela, votre site doit être vivant et ergonomique ! Voici quelques points que vous devez travailler.

La charte graphique

Elle correspond à un document référent de l’identité de votre bar. Elle comprend l’ensemble de normes de votre communication. Cela vous permet d’être repéré très rapidement. Ainsi, votre logo doit apparaître clairement. De même, les palettes de couleur que vous choisissez doivent correspondre aux tons de votre établissement. Chez RDS Event, nous vous accompagnons à chaque étape de votre création de sites internet. N’hésitez pas à faire appel à nos services !

L’usage mobile

Actuellement, plus de 60 % du trafic proviennent d’une tablette ou d’un smartphone. Ces utilisateurs se nomment les mobinautes. C’est pourquoi votre site doit être Responsive web Design (RWD). Cela signifie que l’affichage des pages s’adapte automatiquement à la taille d’écran du terminal utilisé. La plupart des thèmes, aujourd’hui, proposent cette fonction. 

 

Les animations

Outre le fait de vous faire connaître, votre site internet permet à vos clients de se tenir au courant de votre actualité. Par exemple, de nouvelles variétés peuvent arriver dans votre cave. Informez vos clients des dernières promotions, de nouvelles saveurs qui peuvent les intéresser. N’hésitez pas à mettre un calendrier, notamment pour vos soirées à thèmes ou des dégustations que vous organisez.

Pensez à référencer le site internet de votre bar à bière 

Le référencement naturel ou SEO 

C’est l’ensemble des techniques qui visent à positionner un site parmi les premiers résultats naturels d’un moteur de recherche. Un site bien référencé verra ses pages grandement améliorées. De manière générale, il s’agit de suivre un certain nombre de règles établies par les moteurs de recherche, notamment Google. 

 

Le SEO permet d’attirer vers votre site du trafic de qualité, c’est-à-dire des gens capables de devenir vos prochains clients. Cette technique s’oppose aux liens sponsorisés, où les entreprises paient pour être en première position.

Les règles à mettre en place

Nous parlerons de Google, puisqu’il s’agit du principal moteur de recherche dans le monde. Ce dernier aime les choses bien rangées. Si votre site est en bazar, Google ne prendra pas la peine de le répertorier. En effet, ses robots estiment que ce n’est pas un site de qualité, au vu de l’architecture. Cela fonctionne pareillement pour les clients : si votre établissement est à l’abandon, vous avez très peu de chance que des clients y mettent les pieds.

 

Vous pouvez également établir des partenariats (hôtels…). Vous pouvez ainsi demander à un site de pointer un lien vers le vôtre. De votre côté, vous effectuez la même chose. Google verra ainsi que vous êtes connu et que vous possédez un réseau. 

 

Une fois que vous avez mis en place vos principales pages fixes (à savoir : à propos, contact, services…), vous pouvez mettre en place un blog. L’une des règles d’or du SEO est que Google aime les nouveaux contenus. Vous pourrez y publier une fois par semaine sur différents thèmes en rapport avec votre bar à bière :

  • comment déguster telle ou telle bière ;
  • la recette d’un cake pour l’apéritif ;
  • la sélection du mois ;

 

Enfin, ne négligez pas votre référencement local. Il est important que votre ville apparaisse dans plusieurs endroits de votre site. En effet, Google sait reconnaître si une requête locale ou non. Si on tape par exemple « bar à bière Rouen », l’algorithme va comprendre qu’il s’agit d’une recherche avec une localisation bien précise. Or, si à aucun moment votre ville est mentionnée, vous passerez entre les mailles du filet !

 

Créer le site internet de son bar à bière n’est pas si compliqué et vous permettra d’obtenir de potentiels clients. Cependant, vous ne devez rien faire dans la précipitation. Prenez le temps d’architecturer votre site, de sélectionner les informations à y faire paraître, puis de soigner la présentation. Vos clients vous remercieront plus tard !